• Projets
  • Projet Maitreya

Projet Maitreya

FONDS POUR LA PREPARATION AU RETOUR DU CHRIST 

STATUTS WESAK 1992

maitreyaproject

Le Fonds pour la Préparation au Retour du Christ fut créé à Genève le 24 décembre 1988 par des collaborateurs de l'Institut pour une Synthèse Planétaire, qui avaient reconnu le problème du manque d'argent, à l'échelle mondiale, pour le travail de préparation au retour du Christ et  l'extériorisation de la Hiérarchie. 

Ce travail d'aiguillage de l'argent dans des canaux spirituels, afin de satisfaire les besoins spirituels de l'humanité, fait partie du travail du neuvième groupe-semence, celui des financiers et des économistes. Comme l'Institut pour une Synthèse Planétaire s'intéresse au travail de tous les dix groupes-semence, la création de ce fond était considérée comme compatible avec les objectifs et les activités de l'IPS. Le fonds doit donc être considéré comme un département de l'Institut pour une Synthèse Planétaire. 

Comme le dit le Maître Tibétain, « ce problème est particulièrement ardu, car les travailleurs spirituellement orientés doivent non seulement instruire les gens à donner selon le besoin et leurs moyens, mais, dans beaucoup de cas, il doivent tout d'abord leur fournir motif attractif si magnétique qu’ils donneront infailliblement ;  il faut aussi qu'ils fournissent l'administration, la fondation et l'organisation par lesquelles l'argent donné sera administré. » (Extériorisation de la Hiérarchie, p. 559 ; p. angl. 623)

Il dit en outre: « Il faut des milliards pour reconstruire les affaires humaines et donc purifier et embellir notre monde moderne, afin que le Christ puisse apparaître parmi les hommes. Grâce à la sage utilisation des ressources financières, dans les nombreux domaines de l'amélioration et de l'élévation de la nature humaine, le Christ pourra ‘voir l'oeuvre de son âme et être satisfait’. » (État de Disciple I, p. 216 ; p. angl. 226)

Les principes à la base des activités du Fond se résument dans les paroles suivantes du Maître Djwhal Khul: 

« Ce qui est nécessaire n'est pas une grande campagne pour lever des fonds, mais le travail désintéressé de milliers de gens apparemment sans importance. Je dirais, mes frères, que la qualité la plus nécessaire est le courage ;  il faut du courage pour écarter le manque d'assurance, la timidité et le désagrément d'exposer un point de vue, surtout s'il se rapporte à l'argent. C'est là que la majorité échoue. Il est relativement facile aujourd'hui de lever des fonds pour la Croix Rouge, pour les hôpitaux et pour les établissements d'éducation. Il est extrêmement difficile de trouver de l'argent pour répandre la bonne volonté ou d'assurer des sources financières et le juste emploi de l'argent pour des idées d'avant-garde, telles que le retour du Christ. » (Extériorisation de la Hiérarchie, p. 563 ; p. angl. 629)

« L'argent a été détourné vers des fins matérielles, même dans ses objectifs philanthropiques. L'emploi le plus spirituel que l'on rencontre maintenant dans le monde est l'application de l'argent à des fins éducatives. Quand il sera détourné de la construction de la forme et du bien-être matériel de l'humanité, détourné de ses voies actuelles et dirigé vers des bases vraiment spirituelles, il en résultera beaucoup de bien ;  les objectifs philanthropiques et éducatifs n'en souffriront pas, et un pas en avant sera fait. Le temps n'en est pas encore venu, mais la spiritualisation de l'argent et son accumulation en grande quantité au service du travail des Grands Êtres, les disciples du Christ, font partie d'un service mondial vraiment nécessaire et qui peut commencer maintenant de façon satisfaisante. Cette tâche doit être poursuivie avec une vision spirituelle, une technique juste et une vraie compréhension. La pureté des motifs et l'altruisme vont de soi. » (Extériorisation de la Hiérarchie, p. 53 ; p. angl. 61)

« Espérons qu'il sera possible de modifier l'attitude mentale de l'humanité à l'égard de l'argent, qu'elle considèrera comme un grand avoir spirituel, comme une responsabilité nettement spirituelle et comme un moyen d'accomplir le vrai travail mondial. Les gardiens de l'argent assumeront alors leur responsabilité sans crainte et avec une juste compréhension... De même que dans le passé l'argent a pourvu aux besoins des individus et de la famille, ainsi, dans l'avenir, il devra subvenir aux besoins du groupe et à ceux du monde... A l'avenir, les groupes devront agir comme des aimants ;  ils devront veiller à être animés par un esprit d'amour. La nécessité, l'amour et le pouvoir magnétique sont les trois choses qui, consciemment ou non, attirent l'argent. » (État de Disciple I, p. angl. 272)

Le fonds vise à promouvoir les œuvres hiérarchiques suivantes, décrites dans le livre « L'Extériorisation de la Hiérarchie », p. 574-575 ; p. angl. 641. En voici un résumé :

  1. Diffuser des prières mondiales telles que la Grande Invocation, le Notre Père, le Gayatri, etc. comme des moyens de préparation au retour du Christ. 
  2. Développer un réseau de méditation par des triangles d'individus et de groupes, comme le fait déjà l'École Arcane. 
  3. Promouvoir les activités de service établies par les Maîtres. Parmi celles-ci, le mouvement de la Bonne Volonté Mondiale, lancée par le Maître Djwhal Khul en 1932, est la plus connue. 
  4. Distribuer les livres écrits par les Maîtres de la Hiérarchie Spirituelle.
  5. Faire connaître l'importance de la fête de Wesak et des autres pleines lunes de l'année dans les rituels de la nouvelle religion mondiale.
  6. Découvrir les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et leur apporter du soutien (création d'un réseau mondial). 

L'argent collecté par le fonds sera attribué à des projets qui visent à concrétiser une des œuvres ci-dessus. Cependant, le fonds ne financera pas les dépenses suivantes :

  1. L'acquisition de biens mobiliers ou immobiliers, y compris la construction de bâtiments ;
  2. L'aide aux dépenses normales de fonctionnement d'une association ou organisation ;
  3. Le soutien de projets de nature commerciale ;
  4. Le soutien de recherches de nature purement académique. 

Le fonds est géré par le comité exécutif de l'IPS, aidé si nécessaire par des conseillers professionnels, conformément au paragraphe 5.5 des statuts de l'IPS. Les tâches du comité exécutif pour ce qui est du fonds sont :

  • la préparation du budget et la comptabilité ;
  • l'établissement du rapport annuel et d'autres rapports de travail ; 
  • la prise de décisions sur l'attribution de fonds à des projets, sur la base des principes directeurs, de la conformité des projets aux objectifs ci-dessus, de leur capacité à satisfaire des besoins réels et de leur faisabilité. Les décisions sont prises si possible à l'unanimité, sinon à la majorité simple. Le vote peut également se faire par écrit, si tous les membres du comité exécutif y consentent à l'unanimité.

Finances

Les revenus du fonds  proviennent de contributions volontaires, de dons et d'attributions sous forme de cadeaux, d'héritages et de legs. Les moyens pécuniaires du fonds ne doivent être utilisés qu'au profit des buts conformes à ses statuts. Personne ne peut être autorisé à faire des dépenses contraires aux objectifs du fonds ou recevoir des rémunérations indument élevées. Les membres ne répondent pas à titre personnel des obligations financières du fonds. 

L'IPS peut demander une aide financière au fonds pour des projets spécifiques en relation avec les six œuvres hiérarchiques, comme tout autre groupe ou association, mais ses demandes seront examinées sur la base des critères des statuts du fonds, sans aucun traitement préférentiel par rapport à d'autres groupes demandant également une aide au fonds.

La dissolution du fonds intervient à la suite d'une réunion de tous les membres du comité exécutif de l'IPS, convoquée à cet effet avec au moins un mois de préavis. La décision de dissolution doit être prise à la majorité des deux tiers des voix. 

La liquidation des affaires du fonds après la décision de dissolution est effectuée par le comité exécutif de l'IPS ou par un mandataire approuvé par le comité exécutif. 

Ces statuts définitifs furent approuvés pendant l'Assemblée Générale de l'Institut pour une Synthèse Planétaire, lors de la fête de Wesak en 1990, et amendés à l'Assemblée Générale en 1992. 

Pour davantage de renseignements, contactez :

INSTITUT POUR UNE SYNTHÉSE PLANÉTAIRE

Chemin de l'Étang 37, CH-1219 Châtelaine-GE – Suisse
E-mail: ipsbox at ipsgeneva.com

Les dons au Projet Maitreya peuvent être versés sur le compte no. 240-333.820.M1 C, UBS SA
IBAN CH61 0024 0240 3338 20M1 C, BIC UBSWCHZH80A

Téléchargements

pdfbigLa plupart de nos publications (brochures, rapports, lettres d’information, etc.) sont disponibles en téléchargement, en format PDF et en plusieurs langues.

Parcourez tous les téléchargements disponibles. 

Inscrivez-vous dans le répertoire des 10 groupes-semence

iconformLes activités de votre organisation correspondent à un des champs de service dans le répertoire des 10 groupes-semence?

Alors inscrivez-vous gratuitement!

Contact

Institut pour une Synthèse Planétaire

Chemin de l'Etang 37,
CH-1219 Châtelaine-GE
Suisse
Tel./Fax +41(0)22-733.8876
E-mail: ipsbox at ipsgeneva.com
Skype: ipsgeneva